La Saint Chronique

la poutre et le fêtu de paille

Je viens d’apprendre qu’une de mes maximes préférées avait sa source dans la Bible, plus précisément dans l’Evangile de Luc (6, 42) :
«Enlève d’abord la poutre de ton œil ; alors tu verras clair pour retirer la paille qui est dans l’œil de ton frère.»

… une bonne chose de faite !

Next Post

Previous Post

Postez votre réflexion, on échangera !

© 2017 La Saint Chronique - Un site de La Voie du Présent
Rejoignez-moi sur ma Page Facebook

Free theme by Anders Norén

Revisited by Tita Créations

%d blogueurs aiment cette page :