La Saint Chronique

mon Kin : graine jaune magnétique

Recentrer. Piloter de l’intérieur. Catalyser la richesse des derniers jours. Laisser décanter.

Ecouter l’âme…
Il y a deux jours, j’ai beaucoup hésité à suivre un lien proposé sur face-de-bouc. Sous le titre, il y avait plein de hiéroglyphes qui ne me disaient rien de bon… Le voyant revenir, insister devant mes yeux, j’ai finalement pris la décision de cliquer. Et voici le résultat, en bref :

Anita-KIN-144-graine-jaune-magnetique-propre

 

 

Il n’y aurait pas grand-chose à dire de plus, non ?! Et pourtant…

Parallèlement, j’ai ressenti ces jours une vague d’amour et de lumière relayée par des milliers de ‘petites mains’, telles des colibris avec leur goutte d’eau dans le bec pour éteindre l’incendie… et à chaque fois, revient comme un cran d’arrêt le refus du Mal, la volonté du tout en Bonté. J’ai d’ailleurs ce matin réagi au statut d’un ami ♥ qui disait :
Lorsqu’on prétend aimer une personne, on n’a pas le droit de la faire souffrir, ni de la faire pleurer, que ce soit en amitié ou en amour. Il faut juste être présent dans les bons comme les mauvais moments !!! Si tu es d’accord avec moi, je me réjouirai de le voir sur ton mur ! J’en connais qui ne le feront pas ! Normal, ils ignorent ce qu’est l’amour….ou l’amitié !!! Les vrais amis sont rares !!!
Et comme disait une autre amie ♥ dans un texte que j’ai relayé au sens du savoir-vivre sur face-de-bouc…
Arrêtez vos enfoirées de chaînes « seuls mes vrais amis oseront copier ceci… seulement 3% des gens le feront blablabla », on n’y peut rien s’il y a 3% de blaireaux et que vous en faites partie.

Bon, je sais, c’est un peu crûment dit… style auquel je n’adhère pas. Cependant il y a de la vérité là-dedans. Influence de l’un sur l’autre frise la manipulation, quand on y pense… Mais bon, ce n’est pas le sujet du jour. Pour revenir à la première citation, j’ai donc réagi en disant que je n’étais pas totalement d’accord. En effet. De ce désaccord est né mon inspiration pour le billet de ce jour. Je pourrais l’intituler ‘la dualité me tient en vie’. Mais j’ai aussi découvert mon KIN et il me plaît tout particulièrement. Je l’ai d’ailleurs incrusté sur mon fond d’écran, dans un petit coin d’une magnifique photo découverte ce week-end, que je vous offre en miniature…

homme-face-desert-soleil-700x370

 

 

Faire silence et écouter l’âme…

Je disais donc : ‘la dualité me tient en vie’. Oui, ou autrement dit ‘la perfection n’est pas de ce monde’. Expression assez courante, que j’utilise très souvent et que je pense VRAIMENT. Sur cette Terre, esprit et âme incarnés dans un corps, je suis dans la dualité. En sortir signifie mourir, rien de plus, rien de moins. Bonheur et malheur sont duels. Plaisir et souffrance sont duels. Chaud et froid sont duels. Ils sont la base de mon expérience essence-ciel. Sans eux, je ne peux me connaître moi-même. Sans faire l’expérience de la sensation du froid, je ne peux faire l’expérience de la sensation du chaud.
Et voilà, dans mon cheminement intérieur, j’en étais revenue à un extrait de livre que j’ai partagé ici (sur mon ancien blog !) en mai 2006 : je ne peux résister… Il s’agit d’un court extrait du livre Conversations avec Dieu (tome 1) de Neale Donald Walsch. Ce matin, j’ai donc repris ce texte pour le mettre dans mes pierres angulaires (page de mon ancien blog) et, en cherchant l’image de couverture, sur quoi est-ce que je tombe ? L’intégralité du texte est disponible sur Internet. Oui, en faisant une recherche Google, j’ai été ramenée au site nous les dieux (http://nous-les-dieux.org – site supprimé par manque d’huile de coude disponible…) qui, sous la forme d’un ‘wikipedia spirituel’, rassemble des trésors d’humanité. Bizarrement, alors que des livres entiers sont disponibles sur ce site et que des liens y mènent, je n’ai pas trouvé le lien correspondant au livre Conversations avec Dieu. Par contre, en effectuant une recherche sur le site formulée ‘conversations avec dieu’, le fichier PDF est apparu. Ô miracle ;-) il y a même les 3 premiers tomes. Quel beau cadeau !
Voici donc le lien vers mon fichier en PDF (format PDF, 2 pages) > Extrait du livre ‘Conversations avec Dieu’ où il est surtout question de ce qui est et de ce qui n’est pas. Ce texte est jubilatoire ! Accrochez-vous !
Si le texte intégral vous tente (et la non-affiliée à une église instituée que je suis vous le recommande vivement), vous le trouverez ici > Conversations avec Dieu (tome 1), format PDF 114 pages
Et je crie :
– Quine ! ou
– Quiche !
C’est selon… ;-)
Belle journée, Cher Unique Lecteur ♥ JaM

Mains Tenant, 11 octobre 2011

Next Post

Previous Post

Postez votre réflexion, on échangera !

© 2017 La Saint Chronique - Un site de La Voie du Présent
Rejoignez-moi sur ma Page Facebook

Free theme by Anders Norén

Revisited by Tita Créations

%d blogueurs aiment cette page :