La Saint Chronique

les bifurcations potentielles

Méditation du Jour – 07 février :
– « Il n’existe aucun état de déclin physique ou de lésion dont vous ne puissiez vous rétablir – aucun – pas un seul, si vous saviez … Si vous le vouliez en sachant que vous le pouvez. C’est de ce genre de miracles que les gens parlent tous les jours. Ce ne sont pas du tout des miracles, c’est l’ordre naturel des choses. Mais parce que c’est rare, les gens pensent que ce sont des miracles. Ça n’en est pas. C’est comme ça que les choses sont censées être. Vous êtes censés vous épanouir et prospérer. Fixez-vous sur ce que vous voulez à un point tel que vous éliminerez toute vibration ou résonance ayant quelque chose à voir avec ce que vous ne voulez pas ».
( Abraham-Hicks )

Source Abraham-Hicks :
http://www.abraham-hicks.com/lawofattractionsource/index.php
_______

Vous ne seriez jamais découragés si vous saviez, comme nous, que tout ce que vous voulez doit exister, et que tout ce que vous avez à faire est de vous aligner là-dessus. Vous ne seriez jamais découragés si vous saviez, comme nous, que lorsque le contraste vous amène à clarifier un désir, à l’instant même de cette clarification ( même si vous ne prononcez aucun mot à ce sujet ) la Source répond immédiatement oui à ce désir et devient un avec ce désir.

Il n’y a donc aucune possibilité, où que ça soit dans cet Univers, que votre désir n’ait pas sa réponse à l’instant où vous lui donnez naissance.

Mais si vous ignorez cela, si vous êtes encore en train de vous occuper de l’intervalle entre votre conscience de vouloir quelque chose et votre conscience de sa manifestation, alors, parce que vous avez oublié la certitude que cela va arriver, nous voyons comment vous pourriez vous décourager.

Sentez la différence entre quelque chose que vous voulez en sachant que vous pouvez l’obtenir et combien c’est exaltant, et quelque chose que vous voulez en vous sentant impuissant à le réaliser.

Nous voulons que vous compreniez ceci : vous ne devez plus jamais vous sentir impuissants quant à l’accomplissement de quelque chose, parce que quand vous demandez, c’est donné, à chaque fois.

Il n’existe rien de tel que quelque chose d’incurable ; il n’existe rien de tel que quelque chose d’impossible. Il n’existe que la dissonance vibratoire avec le bien-être, et c’est la maladie. Il n’existe que la dissonance vibratoire avec l’abondance, et c’est la pauvreté. Il n’existe que la dissonance vibratoire avec la lucidité, et c’est la confusion.

Vous avez en vous un système de Guidance qui vous aidera à évaluer votre trajectoire. Et ainsi ( si vous tenez compte de ce que vous ressentez ), tandis que vous marchez, marchez, marchez vers quelque chose, vous pouvez dire si vous allez l’aimer quand vous y parviendrez.

Les gens vont dire :
– « Abraham, c’est arrivé comme ça ! ».
Et nous disons, certainement pas. Vous avez pris fait et cause pour cela depuis très très longtemps.

Et vous dites :
– « Mais non. Je n’ai pas pensé à ça. Je n’ai pas pensé particulièrement aux détails de cette chose terrible qui m’est arrivée… ».
Et nous disons : Vous avez pensé à tant de choses qui étaient des équivalents vibratoires de cette impuissance que vous ressentez ( ou de cette rage que vous ressentez ) que vous avez activé une vibration qui vous a empêchés d’aller dans la direction de ce que vous voulez et, en fait, vous a emmenés directement à ce que vous ne voulez pas.

Lorsque vous vous sentez de mauvaise humeur, de mauvaise humeur, de mauvaise humeur, de mauvaise humeur, de mauvaise humeur, de mauvaise humeur, vous ne pouvez pas finir à Villejoyeuse, qui est sur un chemin différent, voyez-vous.

Lorsque vous êtes frustré, frustré, frustré, frustré, frustré, partout où vous allez les choses qui sont frustrantes par nature sont là en train de vous attendre. Elles vous attendent à bras ouverts…
– « Tu nous a programmées » disent-elles. « Tu nous a préparées. Tu nous a appelées à sortir des éthers ».

Et l’Univers et la Loi de l’Attraction amènent beaucoup d’ennuis (en réalité ce ne sont pas du tout des ennuis, c’est juste une conséquence naturelle des Lois de l’Univers). La Loi de l’Attraction (ce qui est semblable à soi est attiré) vous trouvera à tous les coins de rue avec l’essence de votre nature vibratoire.

Elle est partout où vous allez. C’est ce que nous entendons lorsque nous disons : vous vous emportez vous-mêmes avec vous.

Ce que nous voulons que vous parveniez à comprendre c’est que vous êtes ici, où que ça soit. Et quelque part ailleurs il y a quelque chose que vous voulez vraiment, et quelque part ailleurs encore, il y a quelque chose que vous ne voulez vraiment pas.

En d’autres termes, c’est comme si votre futur était un gros et long bâton avec des choses que vous voulez vraiment à une extrémité, et des choses que vous ne voulez vraiment pas à l’autre extrémité. Et vous voilà, à chaque instant de chaque jour, prenant une décision sur la direction dans laquelle vous allez. Il y a donc toutes ces bifurcations potentielles sur le chemin.

Avez-vous déjà effectué un voyage en avion, ou en voiture, ou n’importe quel voyage, même une randonnée, en allant en ligne droite de l’endroit où vous étiez à celui où vous vouliez aller ? Ou vos voyages ne sont-ils pas toujours faits de hauts et de bas et de contournements ? Autrement dit, est-ce que vous n’êtes pas toujours en train de corriger votre trajectoire, tout en allant globalement dans votre direction ?

Jerry et Esther sont parfois étonnés en regardant une carte de se rendre compte que la route I-10 Est sur laquelle ils étaient ne va pas du tout vers l’est pendant une bonne partie du trajet. C’est vraiment intéressant de voir que l’on va souvent vers le nord, ou même le sud, dans la direction générale de l’est.

Il y a de nombreux changements de direction sur votre route, mais vous devez avoir activé consciemment votre Système de Guidage afin de pouvoir dire, quand vous tournez et virez, de quelle manière vous désirez corriger vous-mêmes votre trajectoire – car, bien sûr, des choses vont se produire.

Quelque chose va vous arriver sans crier gare, que vous n’aviez pas vu venir parce que vous étiez pas conscients qu’elle était active dans votre vibration. Parfois, des choses se sont activées dans votre vibration lorsque vous étiez vraiment petits, quand vous viviez avec quelqu’un d’autre dont l’activation était très forte, et vous ne saviez même pas qu’elles s’étaient activées jusqu’à ce que vous soyez assez vieux pour commencer à en observer la manifestation.

C’est une chose merveilleuse que ce que vous pensez et la manière dont vous vous sentez soient toujours en accord vibratoire. C’est une chose merveilleuse que ce que vous pensez et la manière dont vous vous sentez – et ce qui se manifeste – soient toujours en accord vibratoire.

Mais si vous attendez, pour corriger votre trajectoire, que quelque chose soit déjà manifesté, c’est plus difficile de la corriger. Nous appelons cela une prise de conscience post-manifestation.

C’est toujours beaucoup plus efficace de corriger votre trajectoire en fonction de la façon dont vous vous sentez, et de vous arrêter au milieu d’un moment désagréable pour vous dire :
– « Je suis en train de marcher, marcher, marcher vers quelque chose que je ne vais pas aimer quand j’y serai. Puis-je trouver une approche un peu meilleure ? ».

Maintenant, voici ce que nous voulons vraiment que vous entendiez : Nous ne nous attendons pas, parce que personne ne l’a jamais fait, à ce que vous passiez directement d’une vibration désagréable à la félicité, cela n’arrive pas. Nous ne nous attendons pas à ce que vous corrigiez immédiatement votre trajectoire. Nous ne nous attendons pas à ce que vous vous téléportiez à l’endroit où vous voulez être.

Vous êtes dans une réalité physique spatio/temporelle où vous avez le magnifique sas du temps. Vous avez donc beaucoup de temps pour vous mettre en alignement.

Et avec chaque effort de réalignement que vous tentez, vous allez découvrir une amélioration assez légère pour commencer à voir les manifestations qui reflètent votre effort. Même si vous n’êtes pas complètement dirigés vers l’endroit où vous voulez être, vous verrez les manifestations qui reflètent votre effort. ( Nous ne sommes pas en train de nous moquer le moins du monde à ce sujet ).

Ainsi, vous pourriez vous voir comme debout à l’embranchement d’une route car il y a toujours la possibilité de trouver un chemin qui permet de vous sentir mieux.

En d’autres termes : ne serait-ce pas sympa si ?
Ou : en tirer le meilleur…
Ou encore l’option : ne serait-ce pas affreux ?
Ou : en tirer le pire ?

En d’autres termes, vous avez le choix.

Nous voyons beaucoup d’entre vous ( charmants Êtres que vous êtes ) tirer le pire de tout, inlassablement.

Et savez-vous pourquoi vous faites cela ?

Pour des raisons très bien intentionnées. Vous tirez le pire de tout parce que, à chaque niveau de votre Être, vous comprenez que vous êtes censés vous sentir bien et que les choses sont censées bien se passer pour vous. Et quand ça n’est pas le cas, eh bien en quelque sorte vous flippez à des niveaux très profonds …

Quelque chose vous donne envie de crier :
– « Il faudrait appeler quelqu’un à ce sujet ! Il faudrait appeler quelqu’un pour réparer quelque chose, pour que ma vie aille mieux », parce que vous êtes nés avec cette promesse bien installée. Vous êtes nés en sachant que vous êtes le centre de l’Univers. Vous êtes nés en sachant que les ressources de Tout-ce-Qui-Est vous soutiendraient. Aussi, quand quelque chose va anormalement mal, nous comprenons votre consternation. Nous comprenons combien cela doit être frustrant, ou combien cela doit vous donner un sentiment de paralysie. Mais nous voulons vous dire ceci : Tout ce que vous avez à faire, c’est de faire dès à présent le meilleur effort que vous pouvez, pour bifurquer un peu dans le sens de ce que vous voulez, c’est tout le travail.

À chaque instant de chaque jour, vous avez ces bifurcations où vous pouvez vous rapprocher de quelque chose que vous voulez, ou vous en éloigner.

Vous voulez demander au monde de vous donner ce que vous voulez. Et nous disons, le monde ne peut pas vous donner ce que vous demandez. Le monde vous donne ce que vous méritez. Le monde ne peut pas vous donner ce que vous demandez, le monde vous donne ce que vous émettez vibratoirement, et personne ne peut changer ce que vous émettez vibratoirement, sauf vous… Nous pensons que la raison pour laquelle vous pouvez ne pas être, encore, très bons dans ce domaine, c’est parce que vous voulez changer trop de choses trop vite.

Vous voulez changer la manifestation sur-le-champ. Et nous voulons que vous profitiez simplement de cette occasion pour façonner votre vibration. Parce que, tandis que vous profitez de cette occasion pour façonner votre vibration, puis celle-ci, et celle-ci, et celle-ci, et celle-ci, non seulement vous vous sentez mieux en cours de route, non seulement vous élevez les gens plutôt que les faire se sentir minables, mais vous vous sentez mieux en cours de route. Votre voyage est de plus en plus lumineux. Et euh, les manifestations qui vous atteignent, les gens qui vous rejoignent, sont équivalents à la bifurcation vibratoire que vous prenez sur la route.

Vous êtes le créateur de votre propre réalité parce que vous êtes celui qui choisit la pensée du moment.

Ne soyez pas durs avec vous-mêmes. Si vous êtes à un point où vous avez été amputés au niveau des genoux, où vous avez été touchés à l’abdomen, où vous vous sentez minables, ne vous sentez pas mal. Ne vous culpabilisez pas de ne pas être en mesure de choisir la meilleur pensée que vous ayez jamais pensée.

Choisissez simplement la meilleure pensée que vous pouvez trouver à partir de là où vous êtes. En d’autres termes, bifurquez juste doucement dans la direction de ce qui est important pour vous. Et avant même de vous en apercevoir, votre chemin sera plus lumineux et plus doux, et encore plus lumineux et plus doux.

Et les gens qui vous regardent diront :
– « Vous savez que vous me stupéfiez. Les choses tournent bien partout où vous allez. Pourquoi ? » …
Et vous répondrez :
– « Je me suis mis à m’attendre à ce qu’elles tournent bien ».
Et beaucoup d’entre eux diront :
– « Balivernes ! ».
Ils ne veulent pas entendre comment vous faites pour vous attendre à ce que les choses aillent bien.
Ils diront :
– « Oh, c’est parce que vous êtes riche. Oh, c’est parce que vous avez un entourage qui vous soutient ».

Nous vous le promettons, aucun entourage ne peut aller à l’encontre de votre courant. Il n’y a personne au monde qui peut préparer votre chemin pour vous.

Vous êtes tous aussi riches que quiconque parce que, tous, vous avez les ressources de l’Univers à portée de main. Et quand vous prenez le temps, quand vous veillez à prendre assez de temps de trouver la pensée qui permet de vous sentir mieux, sur-le-champ vous vous dirigez vers quelque chose qui va vous plaire.

À chaque pas que vous faites, vous êtes en route vers une manifestation. Et si vous vous sentez bien pendant que vous avancez, alors vous marchez, marchez, marchez vers des choses qui vont vous enchanter lorsqu’elles arriveront. Et si vous êtes de mauvaise humeur, malheureux, frustrés, pleins de reproches, en colère, remplis de haine, revanchards, si vous avez peur, si vous êtes déprimés, alors vous marchez, marchez, marchez vers des choses qui vont augmenter ce sentiment de dépression, de colère, de frustration.

En d’autres termes, l’état dans lequel vous vous sentez doit vous amener davantage de trucs qui correspondent à l’état dans lequel vous vous sentez.

Mieux ça devient, mieux c’est, mieux ça devient mieux c’est, mieux ça devient mieux c’est, mieux ça devient mieux c’est, mieux ça devient mieux c’est. Pire ça devient pire c’est, pire ça devient pire c’est, pire ça devient pire c’est, pire ça devient pire c’est, pire ça devient pire c’est. Vous ne pouvez pas défier les Lois de l’Univers, alors abandonnez !

Arrêtez d’essayer d’utiliser vos mots et vos actes pour réaliser ce que vont faire l’attitude, l’humeur et la vibration.

En d’autres termes, façonnez le résultat. Faites le travail vibratoire avant de faire le travail actif, et le travail actif ne sera plus qu’une fraction de ce qu’il était auparavant.

Si vous prenez le temps de faire tout le travail vibratoire en premier, vous n’aurez pas à fournir autant d’action. Vous allez commencer à découvrir que les choses qui sont importantes pour vous se déroulent simplement, parce que l’Univers est à portée de votre main.

Les fées de l’Univers sont là pour vous. Vous êtes le centre d’une immense équipe qui a l’intention de vous satisfaire.

Et quand, grâce à votre magnifique déchiffrage du contraste, vous donnez naissance à une fusée de désir, cette fusée de désir est dûment remarquée, comprise et absolument acceptée par toutes les ressources de l’Univers. Et tout ce que vous avez à faire alors, c’est de vous mettre en état d’acquiescement vibratoire avec ce que vous demandez.
( N’est-ce pas sympa de le savoir ? )

Ce Processus Créatif comporte trois étapes :

– Étape Une, vous n’avez pas à vous en soucier, c’est le contraste qui vous fait faire ce pas. Le contraste vous amène à désirer, ou à vous focaliser, ou à préférer.

– Étape Deux, ce n’est pas votre job, de toute façon. La Source et toutes les ressources de la Source répondent à votre demande. C’est l’alignement vibratoire. C’est le seul point de la relativité vibratoire qui arrive instantanément. Ainsi, votre seul travail est l’Étape Trois.

– Et l’Étape Trois est : Puis-je trouver immédiatement une pensée qui permette de me sentir un petit peu mieux qu’avec la pensée précédente ? L’Étape Trois ce n’est que ça. Trouver une pensée qui m’amène à ressentir une vibration ( ou un sentiment ) de soulagement. Donc, il y a consentement-à-ce-que-je-veux, ou non-consentement-à-ce-que-je-veux. Il y a consentement à ce que je veux, ou résistance à ce que je veux.

Soit vous pratiquez l’art du consentement, soit celui de la résistance. Lorsque vous bifurquez vers des choses que vous voulez, vous pratiquez l’art du consentement. Lorsque vous bifurquez vers des choses que vous ne voulez pas, vous pratiquez l’art de la résistance.

Et chaque jour, et chaque instant de votre expérience de vie, sont un reflet parfait de la façon dont vous avez bifurqué.

( Extrait d’un atelier à San Francisco )

Merci Jean Mi !

Next Post

Previous Post

Postez votre réflexion, on échangera !

© 2017 La Saint Chronique - Un site de La Voie du Présent
Rejoignez-moi sur ma Page Facebook

Free theme by Anders Norén

Revisited by Tita Créations

%d blogueurs aiment cette page :