La Saint Chronique

la triade suprême

Le coeur est lié à l’intellect et à la volonté. Lorsqu’on commence à manifester l’amour, on déclenche les deux autres : sans même qu’on aille les chercher, le savoir et le pouvoir arrivent, ils sont là. Il faut aimer, aimer jour et nuit sans se demander si les humains méritent ou non qu’on les aime. Moi, si je me posais cette question, depuis longtemps j’en aurais fini avec cette affaire-là. Mais je me dis : Qu’ils méritent ou qu’ils ne méritent pas, ce n’est pas mon affaire, moi, j’ai intérêt à continuer à les aimer. Parce que peu à peu l’amour m’apporte les deux autres qui, eux aussi, ont besoin du coeur. Sans la chaleur du coeur, l’intellect grelotte et, sans la douceur, la volonté est emportée et casse tout. Ils ont donc intérêt à venir auprès du coeur se chauffer et se calmer.

[Omraam Mikhaël Aïvanhov, « Connais-toi toi-même – l’amour I », tome 18 des Oeuvres complètes, p. 186]

Next Post

Previous Post

Postez votre réflexion, on échangera !

© 2017 La Saint Chronique - Un site de La Voie du Présent
Rejoignez-moi sur ma Page Facebook

Free theme by Anders Norén

Revisited by Tita Créations

%d blogueurs aiment cette page :