la Saint Chronique – ou synchronique, objet de ce blog – est une discipline faite d’expérimentations et d’intuitions qui se charge d’étudier les coïncidences à l’origine des événements, mineurs ou majeurs (vaccinés ou non), qui jalonnent le chemin de l’être humain entre sa naissance et sa mort. Née à l’aube du 21e siècle, dans une petite contrée d’Europe continentale verdoyante et parfumée, ce courant de la philosophie post-soixante-huitarde préconise une écoute du cœur et un examen de la conscience, suivis souvent assez naturellement d’une attitude de lâcher-prise et de renoncement à la superficialité des choses.

En application et en développement de cette définition fondatrice, rédigée il y a 2-3 ans, j’ajoute aujourd’hui au fond une forme de navigation intuitive, spécifique à ce blog.

La Saint Chronique, c’est l’art du hasard, pour ceux qui y croient.

Pour ma part, je ne crois pas au hasard au sens où son contenu ne serait que pure coïncidence… C’est pourquoi vous n’êtes pas guidés au travers de ce site, c’est à vous de découvrir ce qu’il vous réserve, à tout hasard, dans ses billets présentés ici de manière aléatoire.

J’aime la définition que la chanteuse Zaz donne du miracle, dans une de ses chansons : « Les miracles sont des événements qui arrivent en dehors de nos croyances. »

Alors hasard, coïncidence, Source, sens … ou Saint Chronique ?

Comment êtes-vous arrivé(e) jusqu’ici ? quel chemin inattendu du web et de vos associations d’idées vous a transporté(e) sur ce site ?

Il ne vous reste plus qu’à suivre votre JE et entrer dans le JEU en cliquant sur un des billets proposés.

Rien ?
Qui sait …
Comme dit le sage zen, « good news, bad news, how knows …? »