La Saint Chronique

la louve

♥♥……. En réaffirmant leur relation avec la nature sauvage, les femmes reçoivent le don d’une observatrice intérieure permanente, une personne sage, visionnaire, intuitive, un oracle, une inspiratrice, quelqu’un qui écoute, crée, réalise, guide, suggère, qui insuffle une vie vibrante au monde intérieur et au monde extérieur. Quand les femmes sont dans cette proximité de cette nature, il émane d’elle une lumière. Le mot sauvage n’est donc pas utilisé ici en son terme moderne, péjoratif, d’échapper à tout contrôle, mais en son sens originel de vivre une vie naturelle. Les mots femme et sauvage créent une métaphore qui décrit la force fondatrice de l’espèce féminine. ….. Une femme saine est comme une louve ; robuste, pleine comme un oeuf, débordante de vitalité, consciente de son territoire, donneuse de vie, inventive, loyale, bougeant beaucoup. Séparée de la nature sauvage, sa personnalité s’affaiblit, s’étiole, devient spectrale.

enfant-loup-lune

Extrait du livre : °°Femmes qui courent avec les Loups°°, de Clarissa Pinkola Estès

via FB/La Louve Chamane

Next Post

Previous Post

Postez votre réflexion, on échangera !

© 2017 La Saint Chronique - Un site de La Voie du Présent
Rejoignez-moi sur ma Page Facebook

Free theme by Anders Norén

Revisited by Tita Créations

%d blogueurs aiment cette page :